Centre Hospitalier Sainte-Anne (Aller à l'accueil)

Vous êtes dans : Accueil > Offres de soins > Psychiatrie > Psychiatrie adulte > S. M. E. S.

S. M. E. S.

CHSA Entrée du SMES

Service d'Appui « Santé Mentale - Exclusion sociale »

Entrée : 1, rue Cabanis, 75014 Paris

Le service d'Appui "Santé Mentale et Exclusion Sociale" (S.M.E.S.) est depuis 2005, composé de deux Unités fonctionnelles :

L'Equipe Mobile Psychiatrie – Précarité (EMPP)

Les Ateliers et Chantiers thérapeutiques

Des liens entre les Unités existent tant sur le plan des actions et des missions que sur l'organisation du service.

S. M. E. S.    Organigramme

Dr Alain Mercuel , Chef de service  

 

S. M. E. S.    Unités de soins & accès aux soins

 

L'Equipe Mobile Psychiatrie - Précarité

Dans l'objectif d'améliorer l'accès aux soins psychiatriques des populations défavorisées, la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Paris a créé fin 1999 un "réseau psychiatrie-précarité".
Ce réseau comprend :

  • Un versant social composé de l'ensemble des associations ou institutions publiques accueillant les personnes en grande précarité.
  • Un versant médical composé de cinq équipes mobiles rattachées aux hôpitaux psychiatriques parisiens, du C.P.O.A et de l'équipe du Réseau "Souffrances et Précarité" basé à l'hôpital Esquirol à Saint-Maurice.

Ce réseau constitue une interface opérationnelle entre les secteurs de psychiatrie et les institutions sociales afin d'améliorer l'accessibilité et la continuité des soins psychiatriques aux personnes sans domicile fixe.

L'Equipe Mobile Psychiatrie-Précarité du Centre Hospitalier Sainte-Anne a été mise en place début janvier 2000. Elle intervient auprès des institutions sociales de cinq arrondissements parisiens (5ème, 6ème, 14ème, 15ème, 16ème) et des services de psychiatrie qui leur sont rattachés.
Elle travaille en collaboration avec le C.P.O.A.

De par ses missions d'accès au droit commun, cette équipe n'est pas dotée de lits d'hospitalisation ou de possibilités d'hébergement.

 

Plaquette SMES (pdf - 182,45 ko)

 

CONTACTER L'EQUIPE

Equipe Mobile Psychiatrie - Précarité

Accueil téléphonique & Permanence  

  • de 9h00 à 16h30
  • du lundi au vendredi

Accueil des équipes médicales ou sociales souhaitant nous rencontrer

  • sur rendez-vous le jeudi de 11h00 à 13h00
 

Localisation :

  • Pavillon Pinel 1er étage
  • Entrée la plus proche :
  • Entrée principale de l'hôpital :
    1, rue Cabanis 75014 Paris

Les Ateliers et Chantiers thérapeutiques

  • L'atelier thérapeutique est une activité encadrée par du personnel soignant dont l'objectif est de permettre une évaluation des capacités d'autonomie globale du bénéficiaire (manuelles, relationnelles, sociales). Cette activité se déroule au CHSA, dans un local adapté.
    L'ensemble des observations faites au cours de séances d'atelier de trois heures, permet une évaluation plus fine du diagnostic et des capacités réelles du patient. Il en découle un passage éventuel aux chantiers thérapeutiques ou une reprise, par l'équipe de soins référente, d'une indication de soins plus adaptés à la situation clinique du patient.
    L'atelier thérapeutique est une activité transitionnelle non rémunérée, préalable incontournable au passage éventuel aux chantiers thérapeutiques.
    L'indication peut être portée au cours ou au décours d'une hospitalisation mais également lors de soins en ambulatoire.
  • Les chantiers thérapeutiques constituent eux aussi une activité encadrée en permanence par du personnel soignant. Elle consiste en la réfection d’appartement (petits travaux de réhabilitation ou d’aménagement). Tout en poursuivant les soins, le patient acquiert un statut d'ouvrier : "patient ouvrier".
    La réalisation est commandée par un client lui-même patient suivi par une équipe de soins : "patient client". L'ouvrage est donc imposé techniquement, limité dans le temps et suppose une qualité d'exécution.
    Quelque soit sont niveau de compétence du "patient ouvrier" sur le chantier, le projet de soins s'engage sur un long terme et dans la régularité quasi quotidienne de l'activité. Ce parcours fait l'objet d'une observation et d'une évaluation régulière de la part de l'équipe encadrante et de l'équipe référente.
    Le "patient ouvrier" est salarié de l'association gérant les Ateliers et Chantiers Thérapeutiques. Il séagit d'un emploi en Contrat à Durée Déterminée à temps partiel défini au préalable avec le bénéficiaire. La rémunération s'effectue sur la base du SMIC horaire.

 

Objectifs généraux

Pour le patient en atelier et chantiers :

  • Permettre de repérer ses capacités de travail, de se confronter à leurs limites et de les dépasser,
  • Faciliter une restauration et une restructuration psychique en repérant et restaurant,
  • Favoriser l'accès aux droits grâce à une activité salariée,
  • Faciliter une resocialisation et réinsertion : la collaboration des partenaires associatifs, sociaux et médico-sociaux, permet d'offrir au patient un gradient d'activités de moins en moins encadrées par des soignants et visant son autonomie.

Pour le "patient client" :

  • Permettre une réhabilitation et restauration du logement, activité préventive quant à l'insalubrité du lieu de vie,
  • Améliorer le maintien à domicile du patient par des aménagements spécifiques,
  • Faciliter le maintien dans le logement en prévenant plaintes et expulsions,
  • Faciliter le maintien du lien thérapeutique par la médiation que représente l'habitat,

L'expérience acquise depuis 1992 et les résultats obtenus tendent à prouver que "l'outil chantier" est un vecteur de médiation thérapeutique tant pour le "patient ouvrier" que pour le "patient client".

 

Modalités de fonctionnement

Entretien de pré admission et "patient ouvrier" :

La prescription d'atelier et chantiers thérapeutiques pour un patient est posée par l'équipe référente du patient. Cette indication s'inscrit dans une démarche de soins plus globale, complétant les autres soins, intra et extra hospitaliers, déjà mis en place. Le patient est reçu avec un ou plusieurs membres de son équipe référente.

En fonction du cadre plusieurs activités sont donc possibles :

  • L'atelier thérapeutique : petites créations, réparation d'objet, restauration de mobilier à destination de patients défavorisés, ...
  • Les chantiers thérapeutiques :
    - Nettoyage, assainissement,
    - Petits déménagements,
    - Rénovation plafonds, murs, sols,
    - Pose carrelage,
    - Ponçage parquet, vitrification,
    - Petite menuiserie,
    - Dépannage électricité,
    - Dépannage plomberie,

 

Les demandes de travaux et "patient client" :

Le patient lui-même, la famille ou le tuteur peuvent formuler la demande de travaux mais elle est toujours portée par l'équipe référente du patient client : il s'agit aussi pour lui d'une activité s'intégrant dans le projet de soins.
Un devis est établi qui servira de base à la facturation de la prestation ultérieure. Le chantier est ensuite programmé et réalisé en présence d'encadrants soignants. Une maintenance peut être assurée par la suite et pour un temps donné par des visites régulières.
Les travaux sont d'autant plus pratiques à réaliser qu'ils sont à proximité du secteur géographique du CHSA.

 Localisation : Pavillon G rez-de-chaussée

Le SMES organise en partenariat avec l'Université Paris Descarte, le Diplôme d'Université Santé Mentale et Précarité

DU Santé mentale et précarité 2017-2018 (pdf - 438,82 ko)