Vous êtes dans : Accueil > Actualités > L'actualité du GHT > La CHT pour la psychiatrie parisienne lance des expérimentations pour améliorer les parcours des patients

La CHT pour la psychiatrie parisienne lance des expérimentations pour améliorer les parcours des patients

Communiqué

La CHT pour la psychiatrie parisienne lance des expérimentations pour améliorer les parcours des patients

 Paris, le 10 mars 2016 La communauté hospitalière de territoire pour la psychiatrie parisienne a placé au cœur de son projet médical l’ambition d’améliorer et de fluidifier les parcours des patients. En lien avec un important travail de diagnostic épidémiologique ( Lire le Rapport des départements d’information médicale : La CHT prend en charge un parisien sur 40 – décembre 2015 ) pour mieux connaître et comprendre les besoins des patients,  la CHT souhaite promouvoir des dispositifs de soins et des organisations innovants et originaux. 

Dans ce cadre, la Direction des Parcours et de l’Innovation de la CHT a lancé en octobre un appel à expérimentations auprès de l’ensemble des équipes médicales et soignantes des 5 établissements. Un jury impliquant professionnels, chercheurs, l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France,  partenaires et représentants des usagers a retenu 3 projets : l’un articulé autour des parcours de soins des psychoses chez les adolescents dans le 15eme arrondissement (porté par le Centre hospitalier Sainte-Anne), le second sur la création d’un Centre de consultations spécialisées et d’évaluations dans le 17eme arrondissement (porté par le Groupe Public de Santé Perray Vaucluse), et le troisième  sur la création d’un dispositif de soins ambulatoire et d’empowerment en santé mentale dans le 19eme arrondissement (porté par l’Etablissement Public de Santé Maison Blanche).

 Un concours autour des parcours patients pour favoriser l’émulation et la déclinaison de projets innovants

Proximité – innovation – coordination – partenariats – qualité : telles sont les missions clé du  projet médical de la CHT pour la psychiatrie parisienne qui place le parcours patients au cœur de sa logique de prise en charge. Afin de faire émerger des dispositifs originaux et de favoriser leur appropriation par l’ensemble des équipes, la Direction des Parcours et de l’Innovation de la CHT a lancé auprès des personnels soignants et médicaux un appel à expérimentations fin 2015.

Les candidatures pouvaient porter sur différents aspects : outils d’information et de communication, nouvelles modalités de coopération avec les partenaires, dispositifs associant le sanitaire, le social et le médico-social, partages des pratiques...

En cohérence avec le projet médical de la CHT et avec l’organisation administrative parisienne, le niveau d’expérimentation retenu est celui des coordinations de territoire (environ 200 000 habitants), échelle de référence du travail avec les partenaires de la CHT (Ville de Paris, Conseils locaux de santé mentale, Maison Départementale des Personnes Handicapées…).

 3 projets lauréats

Le jury de sélection, composé de représentants de la CHT, d’un médiateur pair, des Associations d’usagers, de l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, de la Ville de Paris, et de l’Agence Régionale de Santé Ile de France s’est réuni le 9 mars et a retenu 3 projets parmi la dizaine de candidatures soumises.

Parmi les critères d’analyse que s’est fixé le jury figuraient le respect de la diversité sociodémographique, la capacité de réponse aux enjeux des parcours patient (respect des droits, autonomie, accessibilité, décloisonnement…), l’implication des malades dans le projet de soins, ou encore les dynamiques partenariales déjà existantes.

Voici les objectifs visés par les 3 expérimentations :

Parcours de soins des psychoses débutantes chez les adolescents et jeunes adultes au sein des territoires de santé

Porté par le Centre Hospitalier Sainte-Anne, au niveau de la coordination du 15e arrondissement, ce projet vise à renforcer un dispositif qui inclue médecine généraliste,  médecine scolaire / universitaire, secteurs et centres spécialisés, s’appuyant sur la politique de la ville et le conseil local de santé mentale, en développant des outils de suivi et savoirs partagés ainsi qu’en expérimentant une expérience pilote de gestion de cas pour la psychose débutante. Ce projet prévoit un schéma de formation pour faciliter un transfert de compétences auprès d’autres équipes.

  Création d’un Centre de Consultations Spécialisées et d'Evaluations (CCSE)

Porté par les équipes du Groupe Public de Santé Perray-Vaucluse, au niveau du 17e arrondissement, ce projet vise à améliorer l'accès à des évaluations et thérapies spécialisées (en lien avec les âges de la vie, les nouvelles thérapies…). Le CCSE a pour ambition d’évaluer, proposer et promouvoir au sein d’un même lieu, clairement identifié, l’ensemble de ces interventions spécifiques, en lien avec le secteur, la médecine de ville et le médico-social.

  Création d’un dispositif de soins ambulatoire et d’empowerment en santé mentale

Porté par les équipes de l’Etablissement Public de Santé Maison Blanche au sein du 19ème arrondissement, l’œuvre Falret (Médico-social) et le Laboratoire de recherche de Maison-Blanche  cette expérimentation propose un parcours appuyé sur une évaluation globale du patient recouvrant les dimensions psychiatrique, médico-sociale et sociale.  Ces phases d’évaluation et de formation permettront à la personne de co-construire avec les professionnels de soins et les pairs aidants un projet de soins articulé au projet de vie, un projet qui s’inscrit dans le territoire et qui met à profit l’ensemble des ressources disponibles : logement, emploi, culture, loisir...

 Le jury a également tenu à souligner l’importance de mettre en place des actions innovantes en matière d’éducation thérapeutique et de rétablissement du patient. Des recommandations sur la participation aux soins du patient citoyen, sur les moyens à déployer pour améliorer leur autonomie et sur les respects de leurs droits seront ainsi formulées à l’ensemble des projets qui ont répondu à l’appel à candidatures. 

 De l’expérimentation à l’émulation

La direction des parcours et de l’innovation apportera son concours aux équipes porteuses de projets retenus en termes de ressources, de méthodologie, d’assistance logistique. Un accompagnement dédié sera mis en œuvre pour inscrire ces expérimentations dans une démarche de recherche sous forme de programme de recherche en performance des systèmes de soins (PREPS).

Les parties prenantes du jury, chacune dans leur domaine d’expertise (représentants d’usagers, EHESP, Ville de Paris) apporteront également leur soutien aux projets et seront impliqués dans leur mise en œuvre au sein de comités de suivi. Chaque expérimentation sera évaluée dans sa mise en œuvre au terme de 12 mois.

La CHT pour la psychiatrie parisienne lance des expérimentations pour améliorer les parcours des patients (pdf - 256,15 ko)