Vous êtes dans : Accueil > Actualités > L'actualité du GHT > Amélioration du parcours de soins des patients en EHPAD : la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) pour la psychiatrie parisienne et le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) ont signé le 16 mars 2016 une convention de partenariat.

Amélioration du parcours de soins des patients en EHPAD : la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) pour la psychiatrie parisienne et le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) ont signé le 16 mars 2016 une convention de partenariat.

Communiqué

 Amélioration du parcours de soins des patients en EHPAD : la Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) pour la psychiatrie parisienne et le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CASVP) ont signé le 16 mars 2016 une convention de partenariat.

 La CHT pour la psychiatrie parisienne et le CASVP allient leurs compétences pour améliorer le parcours de soins des personnes âgées. Ce partenariat entend :

-        favoriser l’hébergement des personnes âgées atteintes de maladies psychiatriques ;

-        faciliter l’accès et la coordination des parcours de soins des résidents ;

-        réduire l’impact des troubles psychiatriques sur l’autonomie fonctionnelle, la qualité de vie, la morbidité et la mortalité.

Des engagements réciproques : places d’hébergement, repérage, suivi et coordination

Le CASVP s’engage à faciliter l’admission des personnes âgées de plus de 60 ans, relevant d’un hébergement en EHPAD et atteintes de troubles psychiatriques stabilisés en réservant dans ses établissements parisiens un minimum de 60 places à des patients suivis par la CHT. Ce nombre pourrait atteindre 120 places en 2019.

En contrepartie, les secteurs de psychiatrie assureront dans les EHPAD du CASVP, des vacations hebdomadaires d’infirmiers formés à la psychiatrie et si nécessaire de médecins psychiatres, pour participer, au côté des équipes du CASVP, au repérage des résidents fragiles souffrant de pathologies psychiatriques non diagnostiquées et au suivi de l’ensemble des résidents tout au long de leur séjour.

Au sein des EHPAD, des Résidences Services et des Centres médico-psychologiques des secteurs (CMP), des référents garantiront, dans le respect du secret médical, une communication efficace entre les professionnels des structures.

Quelques chiffres

 ►Une enquête réalisée en 2014 révèle que la prévalence des troubles psychiatriques au sein des établissements du CASVP a été estimée entre 20 et 30 %.

►La prévalence dépressive (de la simple présence de quelques symptômes jusqu’à des états dépressifs caractérisés) est estimée autour de 40%, la moitié des résidents concernés ne bénéficiant pas de soins.

►Près d’une personne sur sept atteintes de schizophrénie est âgée de plus de 65 ans. L’accueil des personnes atteintes de maladies psychiatriques chroniques sévères, devenues dépendantes va croître dans les années à venir.

CASVP (pdf - 216,84 ko)