Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actualités archivées > Semaines Information Santé Mentale 16/29 mars

Semaines Information Santé Mentale 16/29 mars

AU PROGRAMME DES SEMAINES d'INFORMATION SANTE MENTALE (SISM)

 

 "Genre,identité sexuelle et santé mentale à l’adolescence "

" Parentalité et santé mentale : quelles particularités, quels enjeux ?"

"Etre adolescent à Paris "

 

"Genre, identité sexuelle et santé mentale à l’adolescence " 

CONFERENCE-DEBAT

Lundi 16 mars 17h/19h30

Amphithéâtre Morel, CH Sainte Anne

Paris 13e, métro Glacière

Quel accompagnement clinique et thérapeutique pour les  adolescents (ou les  jeunes  adultes) d’aujourd’hui en questionnement sur leur identité sexuelle?

Mots-clés : identité sexuée et sexuelle – image du corps – dysphorie de genre  -déstigmatisation – souffrance psychique

Au Centre Hospitalier Sainte-Anne, une équipe pluridisciplinaire s’attache à recevoir, orienter et accompagner les personnes ressentant une souffrance psychique liée à leur identité de genre. Cette offre de soins spécialisée concerne notamment des patients qui s’interrogent sur les possibilités de transition hormono-chirurgicale. Néanmoins, les questionnements ayant trait à l’identité sexuée qui amènent les personnes à consulter afin d’explorer leurs options en matière d’expression du genre, recouvrent parfois des problématiques intimes ayant trait à l’identité de manière plus globale ou à l’orientation sexuelle.

L’équipe réunie autour du Dr Gallarda partagera lors de cette conférence son expérience clinique et l’importance d’un parcours de soins pluridisciplinaire et articulé. Ce parcours s’étend de l’accueil de la souffrance liée au genre, à l’accompagnement psychothérapeutique – dans le contexte singulier de l’adolescence propice aux réaménagements psychiques – jusqu’à l’exploration des différentes modalités thérapeutiques en France et à l’étranger.

La seconde partie de la conférence abordera l’état des recherches en cours sur les processus neurobiologiques et neuropsychologiques impliqués dans la construction de l’identité de genre chez la population générale et chez des personnes dysphoriques de genre.

Intervenants

Dr Thierry Gallarda*, psychiatre, psychothérapeute, CH Sainte-Anne

Pr Pascale Piolino**, psychologue, professeur Université Paris Descartes – Paris V

Investigateur principal* et responsable scientifique** d’un PHRC (Programme hospitalier de recherche clinique) autour des liens entre la mémoire autobiographique et la  construction de l’identité de genre, il travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire impliquant endocrinologues, chirurgiens, psychiatres et psychologues.

Dr Sébastien Machefaux, psychiatre, CH Sainte-Anne

Me Sandrine Coussinoux, psychologue clinicienne, psychothérapeute, CH Sainte-Anne

Me Eirini Rari, psychologue clinicienne, psychothérapeute, CH Sainte-Anne

Dr Catherine Doyen, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, CH Sainte-Anne

Publics concernés

Outre les usagers et les familles sensibilisées à ces questions, les médecins généralistes et plus largement les professionnels de santé concernés dans leur pratique sont conviés.

INSCRIPTIONS 

Nom/Prénom/mail + fonction & structure pour les professionnels de santé à :

Identité genre (pdf - 119,63 ko)

«Parentalité et santé mentale : quelles particularités, quels enjeux ?»

CONFERENCE-DEBAT

Mardi 17 mars 18h/20h

Café l'Entrepôt  

Paris 14e, métro Pernéty

A l’occasion de la sortie du livre Maternité et Psychiatrie 1 , les co-auteurs viennent témoigner de leurs pratiques qui ont inspirésl’ouvrage, et présenter avec les différents professionnels de santé les particularités de l’accompagnement et de la prise en charge des parents ou futurs parents  en situation de fragilité psychique.

D’intenses remaniements psychiques, de réactivation de fantasmes ont lieu au cours de toute grossesse, pour la femme  qui va  changer de statut, passant de celui de fille à celui de mère, capable ou non d’accueillir un tout petit, d’anticiper et de l’accompagner dans son devenir tout en s’adaptant à leur nouveau statut familial et social. C’est également un bouleversement pour le futur père, l’entourage, bousculant  les positions de chacun au cœur de l’organisation familiale. Cette maturation prend son origine bien en amont de la conception avec  le désir d’enfant qui questionne l’individu parfois dès l’enfance.

Certains troubles, apparaissent chez des femmes jusqu’alors indemnes de toute pathologie mentale, du fait de l’importance de ces bouleversements.

La survenue de grossesse n’est plus exceptionnelle chez les patientes suivies en psychiatrie, d’autant que les thérapeutiques actuelles permettent une meilleure insertion sociale, même si le conjoint est parfois lui aussi pris en charge. Cependant, elles verbalisent peu leur désir d’enfant ou le taisent aux professionnels, craignant leur réprobation ou s’inquiétant de leurs (in)capacités. Beaucoup sont poly-addictives, les addictions majorant leur fragilité. La maternité représente un risque de décompensation psychiatrique, celui-ci étant plus élevé pendant les deux premières années après l’accouchement. Leur enfant peut souffrir de carence de soins, voire de maltraitance dans la mesure où l’enfant réel peut être décevant, objet de projections agressives, ou désinvesti dans  un déni de l’intersubjectivité parental.

L’accompagnement de la parentalité chez les patientes, peu pris en compte jusqu’à présent, apparaît donc comme une nouvelle mission des services de psychiatrie. La périnatalité, spécialité récente au croisement de différentes compétences professionnelles, nécessite un travail en collaboration étroite entre les différents acteurs afin de repérer d’éventuelles fragilités et d’intervenir le plus tôt possible. L’objectif est de soutenir ces femmes dans leur rôle maternel, d’évaluer avec elles leurs difficultés, de permettre l’établissement d’un lien de qualité avec leur enfant, d’adapter la thérapeutique et d’organiser un réseau étayant, afin d’organiser la poursuite des soins après une prise en charge spécifique en périnatalité.

Intervenants : Marie-Noelle Vacheron, Praticien hospitalier - Sylvie Cassagnes, Infirmière - Romain Dugravier, praticien hospitalier  - Marina Mokrani, praticien hospitalier - Marie-José Soubieux, praticien hospitalier

Publics concernés

Outre les usagers et les familles sensibilisées à ces questions, les médecins généralistes et plus largement les professionnels de santé concernés dans leur pratique sont conviés.

INSCRIPTIONS : confirmer votre présence à

Débat parentalité et santé mentale 17 mars (pdf - 114,83 ko)

 

 

"Etre adolescent aujourd'hui " Journée parisienne de la santé mentale

CONFERENCE-DEBAT

Lundi 23 mars 8h45/16h15

Auditorium de l'Hôtel de Ville

Etre adolescent aujourd'hui : clinique et propositions de la CHT pour la psychiatrie parisienne; les maisons des adolescents : accueillir et accompagner vers les soins si nécessaires; coordination des acteurs et des pratiques en faveur des adolescents

Inscrivez-vous en ligne en cliquant ici

etre ado aujourd'hui (pdf - 1,65 Mo)

Pour connaitre l'ensemble des manifestations organisées par la CHT pour la psychiatrie parisienne :

Tous les evenements SISM de la CHT 03 03 2015 (pdf - 214,35 ko)