Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Actualités archivées > Inauguration de « l’Institut Paris Brune »

Inauguration de « l’Institut Paris Brune »

 

Un centre de référence sanitaire et médico-social pluridisciplinaire  autour de l’enfance, de la parentalité, de la réinsertion adulte et de la formation

 

Paris, le 26 mars -Le Centre Hospitalier Sainte-Anne (CHSA) et la Fondation Hospitalière Sainte-Marie (FHSM) inaugurent en ce jeudi 26 mars « l’Institut Paris Brune », nouvelle structure pour enfants, adolescents et adultes, en présence notamment de représentants de la Mairie du XIVème arrondissement et de l’Agence Régionale de Santé d’Ile de France.

Contexte

Situé dans les anciens locaux de l’Institut de Puériculture et de Périnatalogie de Paris, boulevard Brune, les établissements de l’Institut privilégient une approche de soins pluridisciplinaire, partagée entre prise en charge ambulatoire et hospitalière, entre champ sanitaire et champ médico-social, et enfin entre soins de proximité et soins de recours au niveau du secteur, mais plus largement de la ville et de la région Ile-de-France. La formation initiale et continue des professionnels du secteur est également un axe fort de l’Institut Paris Brune.

Pour mémoire, c’est en novembre 2011 que le Tribunal de Grande Instance de Paris a retenu l’offre de reprise conjointe entre le Centre hospitalier Sainte-Anne et la Fondation hospitalière Sainte-Marie. Cette offre jetait les bases d’un « Nouvel IPP », actant la reprise de l’intégralité des activités de l’IPP (à l’exception des activités de gynécologie-obstétrique et de néonatologie, transférées à l’AP-HP), et renforçant l’essor du site en tant que centre de référence dans le champ de l’enfance, sur le plan sanitaire et médico-social, dans le domaine de l’enseignement, de l’innovation et de la recherche, grâce à la complémentarité et à l’expertise cumulée de ce partenariat entre établissements public et privé.

Un site historique, un nouveau nom : Institut Paris Brune

Le projet du « Nouvel IPP » voit désormais le jour ; à cette occasion le site est rebaptisé « Institut Paris Brune ». Avec cette appellation, l’héritage de l’IPP est ainsi prolongé et refondé, le terme « Institut » illustrant la dimension pédagogique et académique du lieu, et évoquant les travaux de recherche qui vont s’y développer. L’ancrage parisien inscrit les structures dans le secteur, dans l’arrondissement, et, au-delà, dans la Ville, plus particulièrement au sein de la CHT pour la Psychiatrie parisienne[1] dont le projet territorial « Enfance » s’articule étroitement avec l’offre de soins de l’IPB. « Brune », raccourci pour « boulevard Brune », constitue un indice de localisation repérant pour les usagers et les riverains, conformément à l’usage pré-existant dans les structures extra-hospitalières du CHSA et au sein du Centre  Paris Brune de la Fondation Hospitalière Sainte-Marie. 

Une prise en charge globale : sanitaire et médico-sociale

La richesse de «l’Institut Paris Brune » tient à la complémentarité des prises en charge sanitaire et médico-sociale. L’IPB doit dans ce cadre devenir un futur pôle de référence dans le champ de l’enfance et de l’accompagnement de la parentalité dans les domaines de la clinique, de l’enseignement et de la recherche. Du fait également de sa vocation universitaire, l’IPB s’inscrit dans le cadre d’un partenariat solide et complémentaire avec l’Université Paris-Descartes et l’ensemble de l’environnement sanitaire (notamment l’Hôpital Necker -APHP, et l’Institut Mutualiste Montsouris), médico-social, social et associatif.

 L’IPB, c’est aussi la rencontre entre pédo-psychiatrie et psychiatrie adulte. Il est en effet  axé également sur la stabilisation et la réinsertion progressive des patients adultes souffrant de pathologies chroniques avec des prises en charges thérapeutiques variées et adaptées à la clinique du patient, et à son itinéraire.

La mutualisation des savoirs entre les différentes structures sanitaires et médico-sociales s’articulent autour d’un parcours de soins qui reste personnalisé en fonction du patient qu’il soit à l‘aube de sa vie, adolescent ou adulte.

Objectifs & coopérations

«L’Institut Paris Brune » va permettre pour la pédopsychiatrie de :

Développer lapsychiatrie périnatale, avec le Centre de psychopathologie périnatale Boulevard Brune (CPBB, CHSA ) destiné aux enfants de moins de 3 ans et leur famille du 14ème arrondissement et, plus largement, au Réseau Périnatal Paris Sud, dont l’offre de soins s’enrichit et s’articule en collaboration avec le CAMSP (Centre d’action médico-social précoce) de la Fondation hospitalière Sainte-Marie ;

Couvrir toute la période de l’enfance et de l’adolescence, de 0 à 15 ans avec une graduation des soins, grâce à  l’installation des activités ambulatoires du secteur du 14e arrondissement (CHSA), et au regroupement sur le site des « spécialisations » de recours, d’expertise et de référence, non sectorisées[2] .

 Développer le diagnostic et laprise en charge précoce des enfants atteints de troubles autistiques dans un nouveau centre de jour et l’installation d’un « CREDAT[3] -Périnatalité », partie intégrante du CREDAT actuel.

Renforcer la collaboration clinique entre services médico-sociaux (CAMSP/PMI/SAPPH - FHSM ), et les services médicaux du CHSA, collaboration qui se traduit par des réunions périodiques de coordination clinique CAMSP-CPBB-CREDAT-Centre de jour, CPBB-PMI.

Déployer des collaborations dans le domaine de l’enseignement, de la formation et de la recherche, en lien avec la Faculté de médecine Paris Descartes, l’Ecole de Puériculture (FHSM ), et l’Institut de formation de la FHSM, du CHSA, et des associations Copes & Pikler. Des axes de recherche transversaux sont à l’étude, comme l’impact  de l’évaluation et de la prise en charge très précoces de l’autisme, ou encore la prématurité.

En ce qui concerne la psychiatrie adulte et adolescente,  il va s’agir de :

Rassembler en un seul et même site les dispositifs de réinsertion des 3 grands pôles de psychiatrie générale du CHSA (Pôle Parnasse, Pôle 15ème et Pôle 16ème-CHSA )

Installer le Centre Référent de Remédiation cognitive et de Réhabilitation Psycho-sociale (C3RP - CHSA ), accessible à tous les patients des différents secteurs au sein de chaque pôle.

Développer les collaborations avec la pédopsychiatrie, impliquée fortement sur les thématiques de la réinsertion sociale, notamment dans les domaines de la remédiation et de la cognition sociale, impactées notamment par les troubles envahissants du développement et les psychoses chroniques.

Développer lesactivités de recherche et d’enseignement en mutualisant les compétences et les files actives de patients pouvant bénéficier de ces travaux de recherche, et en offrant de nouveaux terrains de stage pour la diffusion des pratiques de soins.

 

Sur le champ de la formation :

►Poursuivre l’implication sur le champ de la formation autour des métiers de la petite enfance au sein de l’Ecole de Puériculture qui forme des puéricultrices et des auxiliaires de puériculture etrenforcer les synergies entre l’Ecole et l’institut de formation continue qui œuvre à développer une offre de formation dédiée à l’amélioration continue des pratiques professionnelles.

Descriptif de l’opération immobilière

C’est au total une surface de 8000 m2 qui fait l’objet de rénovations et de restructurations, portant principalement sur l’implantation des structures de soins, mais également sur les locaux techniques et sur les circulations horizontales et verticales, entre 2011 et 2020. Ces travaux s’élèveront à 14 millions d’euros avec une maîtrise d’ouvrage entièrement assurée par le CH Sainte-Anne.

 

*******

A propos du Centre hospitalier Sainte-Anne

Le Centre hospitalier de Sainte-Anne est un établissement public de santé à vocation hospitalo-universitaire. Il accueille 7 secteurs de psychiatrie adulte, 2 services universitaires et 2 inter-secteurs de pédopsychiatrie, ainsi qu’un pôle en neurosciences, « Neuro-Sainte-Anne », qui assure les soins d’urgence et de recours dans toutes les pathologies du système nerveux.

www.ch-sainte-anne.fr

 

A propos de la Fondation Hospitalière Sainte-Marie

La Fondation Hospitalière Sainte-Marie est une organisation privée à but non lucratif reconnue d’Utilité Publique. Sa mission est d’accompagner le handicap et la dépendance à chaque stade de la vie. Pour y contribuer, elle développe des filières de soin complètes et intégrées pour répondre aux besoins spécifiques des enfants, des adultes handicapés et des personnes âgées dépendantes.

www.fondationhospitalieresaintemarie.com

 

 

 

[1] La Communauté hospitalière de Territoire pour la Psychiatrie Parisienne rassemble le CH Sainte-Anne, l’EPS Maison Blanche, le GPS Perray-Vaucluse, l’ASM 13 et les secteurs de psychiatrie des Hôpitaux Saint-Maurice.

[2] Il s’agit de consultations dédiées à l’autisme, à la parentalité, à la psychopathologie périnatale, aux troubles du langage, aux troubles du développement, aux troubles du comportement alimentaire et à l’adoption internationale.

[3] Centre de Recherche et de Diagnostic Autisme et Troubles apparentés